Techniques utilisées

Connaissez-vous les origines de cet art, qu'est le macramé ?

Cette technique est très ancienne, les historiens situent son apparition chez les Perses et les Assyriens en 2300  avant JC, cependant c’est aux marchands arabes du XIIIème siècle qu’on en attribue l’origine puisqu’il vient du mot « Migramah ».

La technique du macramé s’est développée dans différents pays, notamment en Espagne suite à la conquête maure pour ensuite se répandre dans l’ensemble de l’Europe où les marins ont joué un rôle important en maintenant vivant cet art en le faisant voyager, en effet ceux-ci occupaient leurs temps libres en nouant des cordages et en vendant leurs réalisations faites pendant les longs mois passés en mer. C’est grâce à eux qu’aujourd’hui la technique est répandue dans le monde entier.

Le micro macramé est quant à lui bien connu des hippies dans les années 70 pour la création de bijoux fantaisie, celui-ci utilise les mêmes techniques ancestrales  mais se tisse avec des fils de très petit diamètre ce qui leur confère une certaine finesse.

Le micro-macramé nécessite un point d’ancrage, on fixe des fils sur un support rigide (comme une planche) ou sur un support en mousse a l’aide d’épingles ou de pinces (j’ai moi-même fait mes premières créations sur un coussin, aujourd’hui j’ai bien sûr une planche spéciale pour le micro-macramé) puis on commence à faire des nœuds, les uns après les autres.

Le secret: sur les deux fils en action, il y en a toujours un qui sert de support à l’autre, c’est le guide. c’est ce principe de guide qui permet de créer toutes sortes de motifs en dirigeant et qui permet une grande diversité. Il y a toutes sortes de noeuds que l’on peut combiner à l’infini (Alouette, plat, torsadé, baguette …) 

Sources : Wikipédia